L’innovation en santé et la recherche

Pour soutenir l’innovation et la recherche en soins primaires, les organisations représentatives des centres de santé et de leurs professionnels ont créé l’Institut Jean-François REY (IJFR). Ils ont choisi de fixer  le siège social de l’IJFR au Centre de santé Richerand.

L’innovation

Le Centre de santé Richerand participe au projet Epidaure CDS conduit par l’IJFR. Il s’agit d’une expérimentation tarifaire prévoyant de remplacer le paiement à l’acte par une dotation forfaitaire, versée par la sécurité sociale à chaque centre de santé participant. En contrepartie, il est prévu de proposer aux patients des prestations nouvelles, de prévention, d’accompagnement, et de soins.

La recherche

On appelle soins primaires les soins du quotidien, ceux qui sont disponibles au plus près du lieu de vie des usagers. Ils comprennent les services de base comme la médecine générale, l’activité dentaire, les services para-médicaux. Ils comprennent aussi des actes spécialisés et des examens complémentaires, d’imagerie par exemple,  en fonction de l’étendue et la densité démographique du bassin de population desservi. La notion de soins primaires recouvre un champ habituellement distinct du champ hospitalier.

Il existe en France un consensus pour estimer que la recherche en soins primaires est insuffisamment développée. Cette recherche en soins primaires porte notamment sur les organisations de soins. Comment fonctionne une équipe de soins primaires ? Quels processus de soins aigus ou chroniques met-elle en œuvre ? Quelle articulation  avec l’hôpital ? Elle s’intéresse également à la sécurité des soins, ainsi qu’à leur efficience, c’est à dire à la capacité à utiliser au mieux les ressources offertes par la protection sociale solidaire.